La fondation Endparalysis interviewée sur l’annonce de la BBC “Pologne : Un homme paralysé remarche après un traitement à base de cellules nasales”

AD final article 22Oct2014Octobre 2014. Corinne Jeanmaire fut récemment interviewée par le journal Hollandais AD concernant le succès du Pr Raisman relaté par la BBC  et par LE MONDE  : “Un homme paralysé remarche après un traitement à base de cellules nasales”. Pour résumer  : nous sommes très heureux de ce développement prometteur, bien qu’il doive être signalé qu’ il ne s’agit que d’UN seul patient, aver une lésion très particulière (sa moelle épinière a été endommagée par un coup de couteau. Sa lésion est dite très ”nette”. La plupart des lésions concernent des contusions ou autres dommages plus complexes. Le progrès de cet homme soigné en Pologne est réel toutefois et l’approche scientifique du traitement est solide. Meme si cet homme ne “marche” pas vraiment (il balance ses jambes soutenues par de longues attelles en utilisant la force de son tronc et de ses bras principalement, ce qui est un exercise thérapeutique fréquemment pratique par les personnes paraplégiques), les  données scientifiques publiées par l’équipe du Pr Raisman montrent un niveau de récupération fonctionnelle certain : le patient a retrouvé le contrôle de certains muscles sous le niveau de sa lésion et  des retours sensoriels sont mentionnés. De plus, l’imagerie disponible semble indiquer une croissance d’axones. Ces derniers  ont atteint leurs destinations, de part et d’autre de la moelle épinière. Cela représente un progrès réel pour le patient et un développement thérapeutique intéressant.

Donc, quelle conclusion tirer de tout cela? Encore une fois, cela montre que la récupération fonctionnelle après une lésion de la moelle épinière est en train de devenir une possibilité réaliste. Pas seulement grâce à cette thérapie particulière, mais aussi de par un ensemble de recherches très prometteuses dans le domaine de la régénération de la moelle épinière. Cette thérapie à base de cellules nasales (OEC) combinée avec une transplantation nerveuse est peut-etre une pièce du puzzle très complexe que les chercheurs et les experts scientifiques essaient de résoudre. Sera-t-elle suffisante? Les différents type de lésion médullaire vont sans doute exiger une combinaison de diverses stratégies. Nous attendons les prochaines étapes avec impatience (un essai clinique avec un plus grand nombre de sujets) pour confirmer le potentiel de la thérapie.

Entre temps, beaucoup de travail reste à faire.  La recherche sur la moelle epinière est de plus en plus prometteuse. Nous nous devons tous de contribuer à transformer le possible en réalité par notre soutien à la recherche. Quand les lésions médullaires seront-elles guéries? Nous devons accélérer ce processus long et complexe par notre engagement. C’est précisément ce que fait la fondation Endparalysis! 

 

Share this page with your friends...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Print this page
Print
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Tumblr
Tumblr