Cette video a été réalisée dans le cadre de la finale de la competition : « Inspirateur Medical » organisée par une organisation semi-gouvernementale aux Pays-Bas.

Des recherches en laboratoire ont montré de façon répétitive que l’enzyme (la protéine) Chondroitinase peut contribuer à une certaine récupération après une lésion de la moelle épinière. Entre autres effets, cette protéine contribue à dissoudre la cicatrice se formant juste après la lésion et promeut la régénération des nerfs. La fondation Spinal Research (GB), qui est partenaire de la fondation endParalysis, a initialisé un programme pour préparer la thérapie pour des essaies sur les humains. Un des défis consiste à administrer la protéine dans la moelle épinière humaine de façon sure et effective. L’Institut de Neurosciences Néerlandais (NIN) travaille avec d’autres laboratoires de recherche en Angleterre pour cela et développe un vecteur (un moyen) qui permettra une administration précise et contrôlée.


May 2014 – Why end paralysis? Credit: endParalysis foundation.

Share this page with your friends...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someonePrint this pagePin on PinterestShare on Tumblr